Association MWIND

Mwind ghu Banga mukolu-wotsu !!!!!!!!!!!!!!!!!!

21
mai 2008
Les Précurseurs de l’Association MWIND
Posté dans Les Objectifs de Mwind par mwind à 9:44 | Commentaires fermés

cartedoutsila.jpg 

Situé dans la partie EST de la province de la NYANGA, le département de la Doutsila a enregistré deux grandes structures associatives dans les années 1990 : l’ARD (Association des Ressortissants de la Doutsila) et la MSD ( la Mutuelle des Scolaires de la Doutsila).

Seulement, ces deux structures associatives ont très vite été confrontées à ‘‘l’implication du politique dans la gestion de la chose publique’’. Existant en qualité de structure apolitique que de nom car bénéficiant en grande partie de l’aide des hommes politiques du département, les deux structures ne pouvaient atteindre leurs objectifs faute de ressources personnelles. Du coup, le politique l’a emporté. Depuis 2002, le Département de la Doutsila vivait sans structure pouvant regrouper ou contribuer à l’encadrement de ses ressortissants. Il a fallu attendre 2007 soit cinq ans plus tard pour assister à la création d’une nouvelle structure.

Toutefois, qui sont les précurseurs de cette structure et doit-on leur faire confiance ?

Comme tout mouvement, MWIND a des précurseurs. Des fils et filles de la Doutsila qui ont juré, devant Dieu et devant les Hommes, d’assister les ressortissants de la Doutsila. Ainsi, ayant analysé les limites des deux premières structures, ils ont décidé de braver le tabou. Ces derniers sont :

  • Jean Vital KOUMBA, le président ; c’est l’homme à tout faire

  • Amédhet MIHINDOU, l’homme au sourire

  • Joël MOUNZIEGOU  KING, l’yipunuphone animé d’une véritable sagacité 

  • Olivier MAPESSI  BIWAGOU, l’homme de l’observation participante et de la lutte contre « la main noire »

  • Landry MOMBO  MOMBO, le spécialiste dans l’organisation des fêtes

  • Parfait MIHINDOU  BOUSSOUGOU, l’homme de la situation (il aimerait bien avoir une fille du département comme épouse)

  • Eddie Gildas MAVOUNGOU, le nouveau père

  • Dem’s Romaric KOUMBA  M., la force tranquille, l’homme des débats

  • Rodriguez BIWAGOU  BIWAGOU, la révélation, le sage.

Ils ont tellement tenu fort que l’élection du bureau, la réalisation des statuts et règlement intérieur puis la reconnaissance par le Ministère de l’Intérieur ne se sont pas fait attendre. En trois mois, ils ont bouclé ses étapes. Alors, il n’est plus prématuré d’affirmer aujourd’hui qu’ils ont réussi.

« Mwind-u banga mukolu-wotsu »


Fil RSS 2.0. Réponses et trackbacks sont desactivés.

Réponses desactivées.

stadedijonfootball |
vlad6bathory |
laurinda |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | brest2008terresetmersdebret...
| Commune de GODEWAERSVELDE
| syndicalisme