Association MWIND

Mwind ghu Banga mukolu-wotsu !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Archive pour mai, 2008


Présentation des Membres du Bureau Exécutif

29 mai, 2008
Les Objectifs de Mwind | Pas de réponses »

LE BUREAU EXECUTIF de MWIND
Album : LE BUREAU EXECUTIF de MWIND

14 images
Voir l'album

dsc00048.jpg                                                                                        LE PRESIDENT

Jean Vital KOUMBA:  il est Ingénieur Projets . Le bureau se réjouit aujourd’hui d’avoir un président aussi clairvoyant et dévoué que ce dernier. Sa philosophie : « Toujours donner le meilleur de soi»

amdhetmihindou.jpg  LE VICE PRESIDENT

Amédhet MIHINDOU il est professeur d’Histoire et Géographie des Lycées et Collèges. Très dévoué, il n’a qu’une seule philosophie : « Toujours au service de MWIND » 

jolmounziengouking.jpg          LE  SECRETAIRE GENERAL

Joël MOUNZIEGOU KING, fils de KING-MOMBU J. P. et de KOGU- MUNZIEGU M. J., est originaire de Douvouli (village situé à 12,5 km de Nyali sur la route de Mabanda). Géographe de formation, il est détenteur d’un Diplôme d’Etude Supérieures Spécialisées (D.E.S.S) en Activités Littorales et Maritimes.

oliviermapessi.jpg

LE SECRETAIRE GENERAL ADJOINT

Olivier MAPESSI :  il est en année de Licence Anthropologie. Toujours à l’écoute des aînés, il n’a qu’une seule philosophie : « Servir MWIND afin de booster un meilleur rayonnement de la Doutsila »

tissababongui.jpg

LA TRESORIERE

Tissa BABONGUI MOMBO: Elle est éléve de terminale en Techniques Commerciales, sa philosophie: « Toujours apporter sa contribution dans le bon fonctionnement de MWIND » 

rassamounziegou.jpg

COMMISSAIRE AUX COMPTES

 Raïssa MOUNZIEGOU : Elle est en Terminale des Sciences de l’Economie, Elle n’a qu’une seule philosophie : « Au Service de  MWIND, » 

 

parfaitmihindou.jpg1er COORDINATEUR AUX AFFAIRES EXTERIEURES

Parfait MIHINDOU B: Il est en licence Psychologie , sa philosophie “Ne jamais être en marge des activités de MWIND”

demsromackoumba.jpg

2ème COORDINATEUR AUX AFFAIRES EXTERIEURES

Dem’s Romaric KOUMBA B. : Il est en licence d’anglais , sa philosophie “Se sentir toujours impliquer dans l’aboutissement des oeuvres de MWIND”

rodriguezbiwagou.jpg

 CONSEILLER JURIDIQUE

Rodriguez BIWAGOU BIWAGOU:Il est en DEUG de Sociologie, sa philosohie “ Développer la philosophie d’acteur dans toutes actions qui engagent MWIND” 

eddiegildasmavoungou.jpg

COORDINATEUR AUX COURS DE VACANCES

Eddie Gildas MAVOUNGOU  : Il est DEUG Anthropologie, sa philosophie »Au Service deMWIND  et au meilleur rendement”

donvicmouloungui.jpg

COORDINATEUR AUX AFFAIRES SPORTIVES

Donvic MOULOUNGUI NGOMA: Il est élève en Terminale Littéraire, sa philosophie “Opter pour un meilleur discernement dans les actes qui engagent MWIND”

Le fonctionnement et expérience de MWIND

23 mai, 2008
Les Objectifs de Mwind | Pas de réponses »

On appelle organe spécialisé de l’Association MWIND, les groupes des membres actifs formés par l’Assemblée Générale à qui celle-ci a confié des missions prévues par les Statuts et le Règlement Intérieur. L’Association MWIND en compte deux principalement : 

D’une part, c’est le Bureau Directeur qui compte treize membres. Selon l’article 26 des Statuts : «  le Bureau Directeur représente l’organe fonctionnel et administratif de MWIND. » En effet, celui-ci a pour missions de concevoir le projet d’activités de l’association et de l’exécuter après approbation par l’Assemblée Générale conformément à l’article 26 alinéa 6

D’autre part, se trouve le Conseil de Discipline comprenant six membres dont trois du Bureau Directeur et trois de l’Assemblée Générale. En son article 28, les Statuts précisent que cet organe traite essentiellement des questions de discipline sur demande écrite d’un membre de MWIND Par conséquent, le projet soumis à votre attention est l’œuvre du Bureau Directeur ;  celui-ci a été exposé et accepté par l’Assemblée Générale. Le Bureau Directeur a obligation d’exécuter les activités votées et d’en rendre compte à l’Assemblée Générale la semaine suivant la clôture des activités ; ce en conformité avec le Règlement Intérieur en son article 38. 

Dans son préambule, les Statuts rappellent que : « MWIND », mot « Punu » signifiant la lumière est une structure apolitique et à but non lucratif… ». En plus, l’article 31 explique que : «  les ressources financières proviennent des dons et legs, des recettes des activités propres  puis cotisations des membres ».  En effet, la réalisation des projets d’activités de l’association dépend en grande partie de l’apport extérieur. La structure compte sur les cadres de la Doutsila et toutes les personnes ou institutions qui partagent les objectifs de MWIND. C’est dans cette logique que nous vous présentons en grandes lignes notre fonctionnement et nos objectifs afin de susciter une aide matérielle ou financière sans laquelle MWIND ne saurait participer, à son niveau, à l’essor socio-économique du département de
la Doutsila. 

            Toutefois, le Bureau Directeur s’efforce de créer des ressources propres. Celles-ci sont constituées essentiellement des cotisations de ses membres qui, au 05 juillet s’élèveraient à 560 000 Fcfa ; le franc symbolique de caisse qui donnerait à la même date une somme de 20 000 Fcfa. Mais le Bureau Directeur reste conscient de ce que ses ressources propres représentent un apport très insuffisant pour atteindre des objectifs fixés. Tous les espoirs reposent sur votre modeste contribution. 

Le Département de la Doutsila

23 mai, 2008
Les Objectifs de Mwind | Pas de réponses »

Le département de la Doutsila fait parti des six (6) départements que compte la province de la Nyanga. Mabanda est le chef-lieu de département. La carte ci-après constitue un repère géographique qui localise la Doutsila dans la Nyanga. En suivant la nationale 1 vers le sud-Ouest, la Doutsila se situe entre les villes de Ndéndé  dans la Ngounié et Tchibanga dans

la Nyanga. Il s’étend de Nyali à Douano puis s’étale vers le cours d’eau Doutsila qui sert de frontière naturelle avec le Congo. C’est une région  de plaine étendue à perte de vue et des collines d’Ikoundou ; la savane à herbes et arbustes courts puis la forêt à Okoumé forment l’essentiel des milieux de vie où l’élevage et la culture de banane, taro, tubercules reste propice. 

Selon le recensement général de la population et de l’habitat de 1993, la Doutsila comptait 2.979 habitants et Mabanda 1.013 personnes. En nous servant du taux d’accroissement national de la population (2,5% par an), nous pensons qu’actuellement 4.050 individus vivraient dans la Doutsila dont 1.350 personnes à Mabanda, 1.700 dans le canton Haute Dola et 1.000 dans le canton Haute Ngongo. Avec la création du collège d’enseignement secondaire à Mabanda, le département en général et son chef-lieu en particulier renferme une importante population des jeunes. Mais l’absence des structures privées créatrices des emplois fait que le département soit vidé des jeunes adultes  en âge de travailler. Du coup, à côté des jeunes cohabite les vieux qui pratiquent une agriculture de subsistance. Toutefois, entre les mois de juillet et septembre, la commune de Mabanda constitue un véritable foyer d’accueil des vacanciers en majorité jeunes. L’organisation d’une coupe de foot-ball et des cours de vacances attirent davantage les jeunes  qui profitent des menus de manioc taro ou banane  à une diversité de viande fumée ou fraîche. Les rythmes folkloriques de Ikoku, Malamu et Moutéluku rendent le séjour très agréable à Mabanda. 

            Si contrairement à d’autres départements du Gabon, la Doutsila accuse encore un retard de développement, l’Association MWIND pense que l’œuvre gouvernementale doit être accompagnée de l’apport des fils et filles du département. Chacun, à son niveau, a le devoir d’apporter sa modeste contribution à l’essor de la Doutsila. Le projet MABANDA 2008 s’inscrit dans cette lancée après MABANDA 2007. 

Les Objectifs de l’Association MWIND

23 mai, 2008
Les Objectifs de Mwind | Pas de réponses »

L’actuel Bureau Directeur de l’Association MWIND s’est inspiré du Titre IV des Statuts et du Titre II du Règlement Intérieur pour définir ses objectifs spécifiques et les activités qui correspondent. 

            D’une part, le Bureau Directeur dirigé par Monsieur Jean Vital KOUMBA  s’est assigné trois objectifs spécifiques. 

Ø      Le premier objectif est la formation générale de ses membres de droit du primaire et du secondaire pendant la période des grandes vacances  scolaires de juillet à septembre. 

Ø       Le second objectif vise à apporter une aide matérielle aux familles ayant  des enfants scolarisés dans tout le département. 

Ø      Le troisième objectif est la valorisation de la culture du terroir à travers des jeux éducatifs et sportifs. 

             D’autre part, afin d’atteindre les objectifs précités, le Bureau Directeur  a choisi quatre activités conséquentes. D’abord, il souhaite organiser les cours de vacances au mois d’août et septembre. Ensuite, il voudrait lancer la distribution des cahiers dans le département. De même, le Bureau Directeur désire réaliser une kermesse suivie d’un cross populaire. En fin, le Bureau Directeur envisage d’apporter une aide à l coopérative « ITU ». L’ensemble des objectifs prédéfinis et les activités arrêtées s’inscrit dans un seul but qui consiste à promouvoir l’entraide, la formation et la culture dans

la Doutsila. A cet effet, Mabanda, chef-lieu de
la Doutsila abritera l’essentiel des activités de l’exercice 2007-2008. 

Les Précurseurs de l’Association MWIND

21 mai, 2008
Les Objectifs de Mwind | Commentaires fermés

cartedoutsila.jpg 

Situé dans la partie EST de la province de la NYANGA, le département de la Doutsila a enregistré deux grandes structures associatives dans les années 1990 : l’ARD (Association des Ressortissants de la Doutsila) et la MSD ( la Mutuelle des Scolaires de la Doutsila).

Seulement, ces deux structures associatives ont très vite été confrontées à ‘‘l’implication du politique dans la gestion de la chose publique’’. Existant en qualité de structure apolitique que de nom car bénéficiant en grande partie de l’aide des hommes politiques du département, les deux structures ne pouvaient atteindre leurs objectifs faute de ressources personnelles. Du coup, le politique l’a emporté. Depuis 2002, le Département de la Doutsila vivait sans structure pouvant regrouper ou contribuer à l’encadrement de ses ressortissants. Il a fallu attendre 2007 soit cinq ans plus tard pour assister à la création d’une nouvelle structure.

Toutefois, qui sont les précurseurs de cette structure et doit-on leur faire confiance ?

Comme tout mouvement, MWIND a des précurseurs. Des fils et filles de la Doutsila qui ont juré, devant Dieu et devant les Hommes, d’assister les ressortissants de la Doutsila. Ainsi, ayant analysé les limites des deux premières structures, ils ont décidé de braver le tabou. Ces derniers sont :

  • Jean Vital KOUMBA, le président ; c’est l’homme à tout faire

  • Amédhet MIHINDOU, l’homme au sourire

  • Joël MOUNZIEGOU  KING, l’yipunuphone animé d’une véritable sagacité 

  • Olivier MAPESSI  BIWAGOU, l’homme de l’observation participante et de la lutte contre « la main noire »

  • Landry MOMBO  MOMBO, le spécialiste dans l’organisation des fêtes

  • Parfait MIHINDOU  BOUSSOUGOU, l’homme de la situation (il aimerait bien avoir une fille du département comme épouse)

  • Eddie Gildas MAVOUNGOU, le nouveau père

  • Dem’s Romaric KOUMBA  M., la force tranquille, l’homme des débats

  • Rodriguez BIWAGOU  BIWAGOU, la révélation, le sage.

Ils ont tellement tenu fort que l’élection du bureau, la réalisation des statuts et règlement intérieur puis la reconnaissance par le Ministère de l’Intérieur ne se sont pas fait attendre. En trois mois, ils ont bouclé ses étapes. Alors, il n’est plus prématuré d’affirmer aujourd’hui qu’ils ont réussi.

« Mwind-u banga mukolu-wotsu »

Le rédacteur en chef du blog de MWIND

20 mai, 2008
Les Objectifs de Mwind | Commentaires fermés

Contrairement à un grand nombre d’association ou regroupement, MWIND dispose d’un Secrétaire Général chargé des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) en la personne de Joel MOUNZIEGOU KING . Ce dernier est chargé de veiller sur la vulgarisation des activités de la structure. Ainsi, tel un souffleur de l’ère Médiévale, il se doit d’enrichir ce blog.

Le rédacteur en chef 

Joël MOUNZIEGOU KING, fils de KING-MOMBU J. P. et de KOGU- MUNZIEGU M. J., est originaire de Douvouli (village situé à 12,5 km de Nyali sur la route de Mabanda). Géographe de formation, il est détenteur d’un Diplôme d’Etude Supérieures Spécialisées (D.E.S.S) en Activités Littorales et Maritimes.

    Le rédacteur en chef du blog de MWIND xeQHD2397953-02  

Toute la jeunesse de la Doutsila et particulièrement de Douvouli se rejouit d’avoir un frère aussi dévoué. 

 

Association MWIND

17 mai, 2008
Les Objectifs de Mwind | Commentaires fermés

Association MWIND : 

En apportant de l’aide à un fils de la Doutsila, nous contribuons au développement de la contrée. 

MWIND est une structure apolitique et à but non lucratif. Créée en Mai 2007, elle vise un meilleur avenir des fils et filles du Département de la Doutsila.  Pour ce faire, MWIND œuvre pour l’entraide des ressortissants de la Doutsila par le biais d’un ensemble d’œuvres de charités ou d’activités organisées pendant le mois d’Août dans la Commune de Mabanda.   

MWIND est un terme employé en langue ‘‘yipunu’’ (langue d’un peuple du Gabon) pour signifier « la lumière ». Par cette appellation, nous entendons l’éclairage, mieux encore la réduction de l’obscurantisme dont est victime le département de la Doutsila. Une lumière dont a besoin le peuple doutsilois pour sortir de ce gouffre béant.  

La lumière, parce que les filles et fils dudit département sont plus que jamais animés d’un déterminisme qui pourra booster un rayonnement de la contré. Ce rayonnement n’étant possible qu’à partir d’une prise de conscience collective, nous optons pour un parallélisme culturel avec nos us et coutume dans notre logo. MWIND comprend les membres de droit, les membres actifs et les membres sympathisants tels que les définissent respectivement les articles 11, 12 et 13 du statut. 

Sont membres de MWIND, tous les jeunes du département de la Doutsila dont l’âge varie entre 06 et 35 ans qu’ils soient scolarisés ou non et dont les parents ont habité ou habitent toujours le département peuvent être membres de droit. Sera considéré comme membre actif, tout membre de droit, ayant au moins 16 ans, qui prend une part active aux activités de ‘‘MWIND’’ conformément aux dispositions du règlement intérieur.  Sera considéré comme sympathisant, toute personne originaire de la Doutsila ou non  qui partage les objectifs de MWIND et qui contribuent à la bonne marche de ses activités.     

Bonjour tout le monde !

15 mai, 2008
Les Objectifs de Mwind | 2 réponses »

Il est parfois difficile de croire aux premiers pas d’un nouveau né. Seulement, plus les jours passent plus l’espoir nous habite. Et oui, un homme a eu raison de dire « à coeur vaillant, rien n’est impossible ».

Comme je vous l’annoncais dès le frontispice de la page sur les précurseurs de MWIND, le département de la Doutsila peut aujourd’hui se réjouir d’avoir une jeunesse bien formée. Il arrive parfois que les mots manquent pour décrire certaines situations ou pour annoncer certaines nouvelles. Bref, je comprends aujourd’hui l’importance de « la litote ». Pourquoi ces propos ? Qui veux-je annoncer ? De qui veux-je parler ?

Certains le connaissent depuis, d’autres il y a deux jours et vous dès aujourd’hui. Lorsque vous saurez de qui est-il question, vous me donnerez raison. Il s’agit  d’un homme, d’un père, d’un jeune et d’un fils à la fois : M. Jean Vital KOUMBA.

Pourquoi vous parler de ce dernier ?

Il est l’instigateur pour ne pas dire le pionnier mieux encore le précurseur véritable de l’Association MWIND. Aujourd’hui, il peut se rejouir d’avoir initié le projet de l’électrification à haute tension du tronçon  »Niali - Mabanda ». En effet, contre toute attente, il a pu déjouer les décisions de « la main noire » (élus de la contrée oeuvrant pour la memeté) qui avait  opté pour l’électrification de Mabanda au groupe électrogène.

Ouais, peu sont les jeunes qui ont de la personnalité. Jesus un jour au temple s’est trouvé face à la question de l’importance de la dîme et avait-il dit : « à César, ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ». Reconnaissons lui ce mérite. Un jour vous arriverez à Mabanda et vous serez heureux d’avoir de la lumière sans connaître « la fille appelée caprice……… »

Jean, je dirais Vital, en fait Jean Vital « s’il est vrai que les valeurs bien nées n’attendent point le nombre d’années », tu en es une.

Les écrits de Joel MOUNZIEGOU KING.

stadedijonfootball |
vlad6bathory |
laurinda |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | brest2008terresetmersdebret...
| Commune de GODEWAERSVELDE
| syndicalisme